PHOTOGRAPHE
P9200754.jpg

Bienvenue

PB140710.jpg

Amielle Clouâtre

Le concept transversal de son œuvre fait principalement appel à la fragilité humaine, au sens le plus noble. Son objectif vise principalement à provoquer l’éveil des forces derrière les faiblesses apparentes. Pour y parvenir, abandon de soi, vulnérabilité et inconfort ne sont là que quelques exemples des effets qu’elle recherche. La spécificité d'une couleur et d'une texture est l'élément déclencheur de sa démarche. Elle cherche à l'intérieur de cette dimension une certaine fragilité porteuse d'un concept plus large, transcendant. Ainsi, entre objet et sujet, sa création peut débuter.

Son style se veut humble, non invasif, mais fortement connoté; car l'abstrait porte toujours en lui quelque chose de réel, de concret. En ce sens, Amielle Clouâtre est reconnue pour son esprit de synthèse, celui qui dépasse et refuse les oppositions binaires. Pour elle, les contradictions apparentes ne sont en fait que la double face d'une seule et même chose. L'esthétisme qu’elle recherche va donc bien au-delà d'une conception dualiste. Ceci trouve certainement racine dans sa jeunesse : élevée en campagne, puis profondément urbaine, son art est fortement influencé par ces deux aspects. Conséquemment, ce qui peut nous sembler à la base dichotomique devient chez elle une seule et même réalité.

Plus spécifiquement, son approche se veut une rencontre avec « l'altérité », c'est-à-dire à la fois ce qui constitue l'autre en-soi et l'autre hors-soi. Généreuse, communicative et profondément passionnée, la fragilité de la vie devient pour elle porteuse de sens et d’ouverture. Son œuvre entière est une invitation vers le champ des possibles.

             Marie-Ange Cossette-Trudel  Ph.D. Philosophie